Changer la langue d’affichage dans Blender

Blender est un logiciel fantastique, mais il est en anglais. Ce point n’est qu’un détail pour beaucoup de gens, mais un obstacle pour d’autres. Et oui, même si l’anglais est la langue de prédilection dans tous les domaines informatiques (y compris l’infographie 3D), il faut bien trouver un moyen de faire autrement lorsqu’on ne maîtrise pas cette langue.

Si vous êtes ici, c’est probablement parce que vous faites partie des personnes qui ne maîtrisent pas assez bien l’anglais, ou qui préfèrent simplement la douceur des mots français (comme je les comprends ^^ ).

Peu importe votre situation, vous souhaitez changer la langue d’affichage de Blender. Alors, allons-y !

Accéder aux paramètres de l’interface de Blender

Commençons par ouvrir Blender. Une-fois le logiciel ouvert, il va nous falloir ouvrir la fenêtre de Préférences Utilisateur. Pour cela, rendez-vous dans le menu File > User Preferences. (cf image ci-dessous). Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier Ctrl+Alt+U.

zpncxex
Comment ouvrir la fenêtre des préférences utilisateur

Ensuite, rendez-vous dans l’onglet « System » de cette fenêtre.

Tout en bas à droite (faites défiler la fenêtre si besoin), cochez l’option « International Fonts ». De nouveaux éléments apparaissent alors sous cette option :

hxy4lqx
Option « International Fonts » et ses paramètres

Explication des paramètres

Le menu déroulant « Language » vous permet de choisir quelle langue vous voulez afficher. Par défaut, le langage choisi est « Default (Default)« , donc l’anglais. Pour mettre en français, il vous faudra choisir « French (Français) » comme je l’ai fait dans ma capture d’écran.

Une-fois la langue choisie, il vous suffit de choisir également ce que vous voulez traduire.

Quoi ?! On ne peut pas simplement dire à Blender de s’afficher en français?

Eh bien, ça pourrait être fait aussi simplement que ça. Mais les développeurs de Blender ont jugé bon de laisser les utilisateurs choisir eux-mêmes ce qu’ils veulent traduire. Je vous expliquerais plus en détail dans le chapitre suivant.

Vous avez donc le choix entre trois types de « contenu », à traduire ou non, figurés dans les paramètres par trois boutons activables/désactivables individuellement.

  1. « Interface« , permet de traduire l’ensemble de l’interface de Blender ;
  2. « Tooltips« , permet de traduire les petites infobulles qui s’affichent lorsque vous survolez un élément de l’interface avec votre curseur ;
  3. « New Data« , traduit les nouvelles données lorsqu’elles sont ajoutées à Blender.
    Vous pouvez activer les trois options, ou quelques-unes seulement. À vous de voire. Mais j’aurais tout-de-même quelques conseils à vous donner sur ce sujet.

Mise en garde

Comment ça ? J’ai bien le droit de traduire ce que je veux, non ?

Oui oui, mais ce n’est pas forcément à votre avantage. Et voici la principale raison :

L’anglais est, dans la plupart des cas, inévitable à long-terme.

Vous l’avez peut-être remarqué (ou ça ne saurait tarder), l’anglais se retrouve partout dès-lors que l’on fais de l’informatique. Que ce soit la programmation, l’infographie, Internet, les jeux, … Tout est majoritairement en anglais.

Blender n’y échappe pas. Même si la communauté francophone est grande, elle reste relativement petite face à la partie anglophone qui recouvre l’internationale.

En quoi ça me concerne ?

Quoi que vous fassiez, vous serez confronté un jour ou l’autre à l’anglais. Quelques exemples côté Blender :

  • Le vocabulaire infographie et Blender est anglais  ;
  • Les francophones utilisent majoritairement le vocabulaire anglais  ;
  • Les forums et les tutoriels francophones utilisent le vocabulaire et l’interface anglais  ;
  • La major partie de la documentation est en anglais  ;
  • Les cours et tutoriels sont en grande partie en anglais  ;
  • Les plugins, les outils additionnels et les logiciels tiers sont en anglais  ;
  • Les sites d’aide sont majoritairement anglophones  ;
  • Le monde professionnel est en anglophone ;
  • Pour ainsi-dire tous les utilisateurs de Blender, même francophones, laissent leur logiciel en anglais et ne le connaissent que en anglais.

Vous l’aurez compris, l’anglais est très présent, même en francophonie.

Ça ne vous dérangera peut-être pas si pour vous, l’infographie est un simple passe-temps entre deux journées de travail et que ça importe peu de n’avoir accès qu’à une infime partie de ce monde à cause de la barrière de la langue.

Mais à long terme, ça sera problématique. Surtout si vous voulez en faire votre métier. En fait, apprendre à utiliser Blender version française devient-même handicapant dans le milieu professionnel.

Alors ça sert à rien de traduire Blender ?!

Si ! Ça peut même être nécessaire pour certains. Mais suivant votre situation, vous avez des besoins différents, qui changent au cours du temps qui plus est.

C’est pourquoi je vais vous donner quelques indications pour que vous puissiez déterminer par vous-même que traduire.

Que traduire en fonction de mon niveau d’anglais

Sachez que dans tous les cas, vous serez confronté à de l’anglais. Il est dans votre intérêt de l’apprendre au fur et à mesure.

  • Niveau zéro. Vous ne comprenez rien à l’anglais et/ou vous n’avez pas la possibilité de vous passer du français. Alors, traduisez tout. Mais sachez que si un jour, vous passez en anglais, vous serez dépaysé, voire perdu dans une interface que vous ne reconnaîtrez plus. Donc n’oubliez pas de considérer les options suivantes ;
  • Niveau intermédiaire. Vous avez quelques notions en anglais, du moins suffisamment pour à peu près comprendre une phrase simple voire plus. Essayez de ne pas traduire l’interface pour vous habituer tout de suite à l’environnement en anglais, mais traduisez les « tooltips » (les infobulles). Comme ça, vous pouvez avoir une explication française de n’importe quel élément se trouvant dans l’interface. D’ailleurs, la plupart des utilisateurs (même expérimentés) aiment avoir les « tooltips » traduits au cas où ;
  • Niveau anglophone. Vous avez peu voire aucune difficulté avec l’anglais, …. Qu’est-ce que vous faites ici? 😛 Plus sérieusement, vous feriez mieux de laisser l’interface en anglais. Vous pouvez néanmoins traduire les « tooltips » en cas de besoin.

Le plus simple est d’y aller petit à petit. Commencez à apprendre les mots-clés de Blender (qui sont déjà utilisés dans les tutos français). Ensuite, vous pourrez petit à petit vous diriger vers l’anglais, car vous aurez déjà acquis le vocabulaire propre à Blender et à la 3D. Il ne vous reste qu’à connaitre la structure d’une phrase en anglais, et vous deviendrez bilingue sans même le vouloir.

Voilà, j’espère que vous avez bien compris comment traduire Blender. Mais j’espère surtout que vous avez saisi l’importance de l’anglais, et les moyens que vous avez pour adapter Blender à la fois à vos compétences, mais aussi à votre apprentissage.

Pour ma part, j’ai commencé Blender quand je savais à peine dire « bonjour » en anglais. C’est en apprenant Blender en anglais que j’ai appris rapidement du vocabulaire. Puis en suivant des tutos anglophones, j’ai fini par apprendre l’anglais plus globalement. Aujourd’hui, je sais parler couramment anglais en grande partie grâce à mon apprentissage via l’informatique. Tout ça pour dire que ça vaut le coup de s’y mettre.
Bonne continuation !


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s